Ils ont dit Non

Les Écossais ont dit Non. Dans une proportion de 55,3%, les électeurs écossais ont rejeté l’idée de former un pays indépendant, le 18 septembre.

À la question «should Scotland be an independent country?», 44,7% des Écossais ont répondu Oui jeudi, un pointage inférieur à ce qu’indiquaient les derniers sondages. L’option indépendantiste peut néanmoins se targuer d’avoir augmenté ses appuis de plus de 15% en deux ans.

Seulement 4 régions administratives sur 32 ont appuyé majoritairement l’indépendance. Glasgow, la plus grande ville du pays, est du nombre, mais son taux de participation de 75%, le plus bas au pays, n’a pas aidé la cause souverainiste.

L’Écosse fait donc toujours parti du Royaume-encore-Uni. Et maintenant, les politiciens britanniques doivent remplir leurs promesses de pouvoirs accrus pour l’Écosse, promesses formulées à minuit moins une pour freiner la montée des intentions de vote indépendantistes mesurée dans les trois dernières semaines.

Toute l’Écosse peut se réjouir de l’enthousiasme démocratique suscité par ce référendum. Le taux de participation de 84,6% constitue un record à l’échelle du Royaume-Uni. Reste à voir si cet intérêt pourra s’étendre à l’ensemble de la question politique écossaise dans les années à venir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s