C’est une Écossaise, qui fait non, non, non (non non non)

Abigail Burton et Helena Galloway.

Abigail Burton et Helena Galloway.

Ils n’ont pas le Oui facile. Elles l’ont encore moins. Est-ce par crainte du risque ou tout simplement parce qu’elles sont plus dures à convaincre? Chose sûre : la souveraineté n’a pas le tour avec les femmes.

Un article d’Olivier Arbour-Masse

Lire la suite

Chronique à Médium Large: le pouls sur le terrain et le vote des femmes

Olivier a jasé à la radio de Radio-Canada jeudi matin. Il a jeté les bases de ce que l’on voit sur le terrain en Écosse en plus de donner un aperçu d’un enjeu important: le vote des femmes. 

Les Écossaises ont moins tendance à appuyer le projet indépendantiste que les Écossais. Pourquoi? 

Avant l’intervention de La Cavale écossaise, Alec Castonguay, de L’Actualité, fait état des tractations entre les camps du Oui et du Non écossais et leurs équivalents québécois. Très intéressant!

Pour écouter, c’est via le lien ici: CHRONIQUE À MÉDIUM LARGE